Aspects vénusiens dissonants (Vénus non-dominant)

Aspects vénusiens dissonants (Vénus non-dominant)

Aspect Vénus-Lune dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous restez tranquillement dans votre bien-être sans vous laisser toucher, émouvoir, tenter ou séduire. Vous créez des liens intimes et fusionnels qui vous dispensent d’exprimer de l’affection, de la tendresse ou de l’attention envers les autres. Votre égocentrisme inconscient vous pousse à considérer les autres comme de simples décors ou une partie de vous-même, ne méritant aucune attention particulière. Vous avez peur de perdre votre harmonie et votre équilibre si vous succombez aux plaisirs et désirs. Vous vous abandonnez là où il faudrait être aimable, agréable et séduisant.

Aspect Vénus-Soleil dissonant (conjonction, semi-carré)

Si Vénus n’est pas dominante : vous ressentez une certaine réticence à exprimer vos émotions. Vous avez tendance à vous interdire de montrer vos sentiments en raison de convictions rigides. En voulant être exemplaire, admirable et unique, vous oubliez d’être aimable, proche, touchant et séduisant. Vous avez peur de perdre vos repères si vous vous laissez aller aux impulsions de votre cœur. Même si vous êtes émotionnellement bouleversé, vous faites tout votre possible pour garder le masque impeccable de quelqu’un qui veut donner l’image d’une personne inébranlable. Vous êtes prisonnier ou otage de modèles ou d’idéaux, et vous ne savez pas comment exprimer vos émotions, vivre selon ce que vous ressentez vis-à-vis des êtres et des choses. Là où il faudrait être tendre et compatissant, vous êtes rigide et solennel, comme si vous étiez empesé dans une conscience sérieuse de vous-même et de votre dignité que vous refusez de partager avec les autres. Vous voulez donner une image parfaite de vous-même que aucun sentiment ne peut ternir.

Aspect Vénus-Mercure dissonant (conjonction, semi-carré)

Si Vénus n’est pas dominante : vous avez du mal à vous engager et à vous attacher durablement à quelqu’un ou quelque chose. Vous préférez une liberté sans contraintes plutôt que de vous sentir pris au piège d’une relation basée sur des émotions partagées. Vous aimez multiplier les rencontres sans lendemain plutôt que d’exprimer vos sentiments profonds. Vous préférez vous réfugier dans des sujets abstraits, des futilités ou l’ironie plutôt que de succomber aux sensations et de tomber amoureux. Les liens affectifs ne sont pas votre priorité, les sentiments ne sont pour vous qu’un jeu divertissant. Au lieu de montrer votre tendresse, vous préférez faire des taquineries et railler les aspects esthétiques délicats.

Aspect Vénus-Mars dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Mars domine : vous êtes direct, brutal et impatient d’agir, de vous confronter aux autres, aux choses et aux situations. Vous pensez que vous n’avez pas besoin de faire attention aux besoins affectifs des autres. Votre énergie débordante vous rend sourd et aveugle aux attentes émotionnelles des autres. Vos relations amoureuses ou amicales sont comme un champ de bataille où la tendresse, la compassion et les sentiments doux et beaux sont exclus. La vulgarité prend le dessus sur la grâce. Votre franchise sans détour et sans considération pour la sensibilité des autres fait que vos paroles blessent, voire tuent. Vous êtes tellement absorbé par vos actions immédiates, vos activités mécaniques, que vous ne savez plus apprécier la beauté des choses. Vous êtes grossier et malpoli, tout le contraire du prince charmant voluptueux.

Aspect Vénus-Jupiter dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Vénus n’est pas le facteur dominant dans votre thème astrologique, vous pourriez avoir des aspects vénusiens dissonants. Cela signifie que vous êtes obsédé par le fait d’être raisonnable et de respecter les conventions sociales, ce qui vous pousse à négliger vos relations affectives. Votre désir ardent de réussir et d’être reconnu publiquement peut vous amener à mettre de côté votre propre sensibilité ainsi que celle des autres. Vous êtes prêt à sacrifier vos goûts personnels, vos affinités et même votre compassion pour atteindre vos objectifs matériels et votre désir de respectabilité. Malheureusement, cela peut vous rendre dépourvu de charme et de séduction. Vous vous imposez avec arrogance plutôt que d’essayer de toucher les autres émotionnellement. Vous êtes prêt à construire votre réussite économique et sociale au détriment de votre bien-être émotionnel.

Aspect Vénus-Saturne dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Saturne domine : vous considérez la sensibilité comme de la sensiblerie et vous l’étouffez en vous. Vous pensez qu’il n’y a pas d’amour heureux et vous prenez plaisir à refuser toute satisfaction de vos désirs, à ignorer les appels de vos sens. Vous évitez tout attachement ou relation basée sur des émotions partagées, ce qui peut vous conduire à l’isolement ou à une certaine solitude acceptée. Sans douceur ni tendresse, vous examinez les cœurs pour découvrir leurs motivations cachées. Votre rigueur vous empêche de céder aux tentations et aux désirs du moment. Grâce à votre prudence et à votre prévoyance, vous renoncez aux plaisirs éphémères mais bien réels de la passion.

Aspect Vénus-Uranus dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Uranus domine : vous contrôlez vos émotions de manière si cérébrale que vous empêchez leur expression naturelle. Vous théorisez excessivement, ignorant les réalités du cœur. Votre intellect froid et mécanique peut considérer les attachements tendres comme une perte de temps mièvre, alors que vous avez tant de grandes choses à créer ou accomplir. Votre indépendance inflexible vous empêche de vous engager dans des relations privilégiées où vous devriez composer avec la sensibilité des autres. À moins que, cédant à votre penchant dominateur, vous ne vous preniez pour un Pygmalion inspiré qui soumet de manière oppressive et essaie de façonner malheureusement le partenaire que votre tête, plus que votre cœur, a choisi. Vous êtes brusque quand il faudrait séduire, hautain quand les manœuvres charmantes s’imposent, crispé au moment de se laisser aller à l’émotion.

Aspect Vénus-Neptune dissonant (conjonction, opposition, carré)

Quand Neptune domine, cela signifie que vous êtes captivé par des aspirations affectives puissantes et profondes que vous avez du mal à concrétiser dans vos relations amoureuses. Vous avez l’impression que votre cœur est trop petit pour contenir toutes les manifestations diverses de votre imagination ou de votre inconscient. Vous êtes tenté de compenser votre incapacité à vous investir pleinement dans une relation amoureuse en la sublimant dans un mysticisme abstrait, réel ou imaginaire. Dans ce cas, votre désir d’un amour universel reflète votre difficulté à établir des liens personnels authentiques. Vous préférez les illusions séduisantes aux mots doux de vos proches. Vos intuitions ont du mal à trouver des images claires pour les représenter : en conséquence, vous êtes vague, confus, mystérieux, parfois totalement incompréhensible. Vous pouvez également être dominé par une sensualité irrésistible qui perturbe profondément vos sens et vos perceptions.

Aspect Vénus-Pluton dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Pluton domine, vous pouvez être froid, insensible et inhumain dans vos relations et attachements. Vous pouvez éviter les liens personnels et privilégiés de deux manières : en multipliant les relations affectives superficielles ou en choisissant la solitude glaciale pour empêcher votre cœur de ressentir des émotions. Vous semblez prendre plaisir à montrer votre côté le moins séduisant, en brisant le charme par vos silences inquiétants ou votre lucidité impitoyable. Obsédé par les problèmes universels, les mystères de l’invisible, l’absurde ou la certitude de l’anéantissement, vous oubliez tout amour, tout désir et toute compassion. Il est possible que vous soyez tenté de manipuler sournoisement les cœurs naïfs et les passions humaines.

Article suivant – Aspect Vénus-Mars Les significations planétaires par Richard Pellard 620 pages. Illustrations en couleur. La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient. Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique.

Pluton, planète naine : une erreur géante par Richard Pellard 117 pages. Illustrations en couleur. Pluton n’est plus considérée comme l’une des principales planètes de notre système solaire. C’est la décision prise par une minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale en août 2006. Pluton est désormais classée comme une « planète naine », tout comme les autres objets célestes découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail les raisons derrière cette décision incroyable et irrationnelle contestée par de nombreux astronomes renommés. Quels sont les effets de cette « nanification » de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques établies depuis sa découverte en 1930 ? Les « plutoniens » ont-ils cessé d’exister suite à cette décision controversée ? Ce livre aborde également la question des objets célestes découverts au-delà de Pluton. Quel statut astrologique faut-il leur accorder et quelles sont leurs influences et significations précises ?

Related Posts